Le comité de pilotage, entouré de ses conseils a donc interrogé un certain nombre d’artisans facteurs d’orgue en s’efforçant à une rigoureuse impartialité.  Le proposition du facteur d’orgue Hervé Caill, Maître-Artisan Finistérien, a été retenue et agréée après consultation par les membres du comité.  Ce choix nous fait bénéficier d’atouts importants : -proximité géographique -satisfaction de privilégier le fait en Bretagne -une restauration récente et probante effectuée en 2013 par Hervé Caill de l’excellent instrument de l’église d’Arradon Le projet s’inscrit dans une démarche architecturale et sonore cohérente avec un édifice contemporain et le service de la liturgie. La belle acoustique de l’église Sainte Bernadette conduit à privilégier la poly-phonie, la clarté et la personnalité de cet orgue, tout en permettant le mélange des jeux. L’instrument de facture traditionnelle française est destiné à accompagner  les offices par le soutien du chant mais aussi à interpréter de la musique du répertoire. Comme Il doit aussi permettre l’étude de l’instrument, il  a été jugé indispensable de privilégier un orgue de deux claviers avec pédale.      Clavier I 56 notes			    Clavier II 56 notes			    Pédalier 30 notes     Montre 8’					  Bourdon 8’                               Soubasse 16’	    Prestant 4’				        Flûte 4’                                    Basse 8’ *    Doublette 2’				        Nazard 2 2/3’    Petite Quinte 1 1/3                         Flute 2’                                     Sifflet 1’                                Tierce 1’ 3/5                                    Douçaine 8’  --->--->--          Douçaine 8’ 				      Accouplement et II/I et I/II         Tirasses I et II										(tremblant doux)
FIN 2013 LE COMITÉ LANCE LE PROJET
UNE ÉTAPE DÉCISIVE LE 7 OCTOBRE 2016            Jean-Paul Muller parle avec Hervé Caill et Jérôme Houlon           évocation des contraintes de la décoration du buffet et nécessité         de l’intégration de l’orgue dans l’église Sainte Bernadette prévue en 2017. Un avancée significatives mécanisme     d’accouplement claviers/pédalier  La charpente du buffet en cours  de réalisation LE GRAND JOUR  5 MAI 2016          Hervé Caill         et Jean-Paul Muller      un entretien    “autour de l’orgue”    Jérôme Houlon ajuste les premières planches Les accouplements Les balanciers notes  Les appuis des balanciers Au total deux séries de 56 balanciers, tous différents et pourtant  bien semblables. Ils sont en chêne, rabotés à la main, et assureront  la translation du mouvement des touches de claviers jusqu'aux                    soupapes situées sous le sommier. Tirages des jeux    Sommier support
         Avancement du projet 17 JANVIER 2017 Les mécanismes sont en cours d’assemblage et d’ajustement La complexité des opérations témoigne d’une longue expérience notamment acquise pas des années au “chevet” des orgues traditionnels.
         Le 17 FÉVRIER 2017 Le buffet est terminé, les accouplements mis en place, les touches reliées aux soupapes. L’orgue sera bientôt prêt pour être équipé de ses tuyaux et ensuite accordé et harmonisé. Au préalable  le sculpteur d’art sacré Dominique Kaeppelin, auteur du mobilier liturgique a accepté d’assurer la décoration du buffet, proposant une teinte et des aplats très légers qui sont coordonnés à ceux du chœur.  
Une présentation des mécanisme de l’orgue par Jérôme Houlon
     Transcription pour notre logo de l’étude préparatoire de la décoration en rappel du chœur et de l’ambon par       le sculpteur d’art sacré         Dominique Kaeppelin
     26 juin 2017 moins de 4 ans après le lancement du projet Hervé Caill assisté de Jérôme Houlon livrent l’orgue
     Les membres du comité aident à la manutention
    Remontage du buffet et mise en place des tuyaux bois
7 juillet 2017 le buffet a été décoré par Dominique Kaeppelin
  Première partie de l’intervention du sculpteur d’art sacré              Dominique Kaeppelin début juillet 2017
    Rendez-vous est pris en septembre 2017 pour monter et harmoniser les tuyaux
    Photo Ouest-France